Performances africaines en coupe du monde de la FIFA

0
245

Juillet 2010-juillet 2020, voilà 10 ans que le Ghana ratait le coche d’accéder en demi-finale de la coupe du monde de la FIFA en Afrique du Sud. Chronique des performances de l’Afrique dans cette compétition majeure de la FIFA.

Déjà victorieuses dans les compétitions des petites catégories de la FIFA, les équipes africaines éprouvent cependant beaucoup de peines à atteindre le dernier carré au niveau de la compétition majeure. Depuis 1934, les grandes performances africaines se sont déroulées au cours de trois ėditions. Cela commence avec les Lions indomptables du Cameroun en 1990 en Italie. Lors de son premier match contre l’Argentine amenée par Diégo Maradona, par ailleurs championne en titre, beaucoup d’observateurs ne vendaient pas cher la peau des Lions, fussent-ils indomptables. Grossière erreur de jugement puisque ce sont les Lions qui vont s’imposer grâce à l’unique but inscrit en grande hauteur d’une tête piquée de François Omam Biyick. Bon signe pour un début de compétition, les Lions franchissent la phase de poules, puis des huitièmes et sont en quarts de finale. Déjà une grosse performance puisqu’aucune équipe africaine n’avait encore atteint ce stade. Le Cameroun et tout le continent se sont donc mis à rêver. En quarts de finale contre l’Angleterre, les Lions livrent un match fou, en menant même au score 2-1. Les Anglais vont revenir, puis aux prolongations triompheront in-extrémiste 3-2 des braves Lions. Après cet épisode, il a fallu attendre trois éditions, au Mondial Japon-Corée du Sud 2002, pour voir encore une équipe africaine s’illustrer en l’occurrence les Lions de la Téranga du Sénégal. Et c’est le même scénario, à leur premier match, opposés à la France championne du monde et d’Europe en titre, les Sénégalais créent la surprise en battant les Français 1-0. Ils iront jusqu’en quarts, mais le rêve d’une demi-finale n’aura pas lieu, les Sénégalais sont éliminés par la Turquie.

Les meilleures chances étaient avec le Ghana

Après deux demi-finales ratées, il a fallu attendre l’édition de 2010, en Afrique du Sud. Tout un symbole puisque la coupe du monde se déroulait pour la toute première fois sur le continent africain. Va-t-elle sourire aux équipes africaines? Au lieu de 5 habituellement, on avait là 6 pays africains du fait que l’Afrique du Sud était pays hôte. Au pays de Nelson Mandela, c’est le Ghana qui va se distinguer en parvenant en quarts de finale. Contre l’Uruguay, après 120 mn de jeu, c’est la parité au score 1-1. Mais dans les ultimes secondes, les Black Stars avaient l’opportunité de marquer. La tête rageuse de Dominic Adiyiah prenait inéluctablement le chemin des filets, la défense et le gardien uruguayen étaient battus. Malheureusement pour les Ghanéens sur la ligne de but, il y avait Luis Suarez. Sans hésiter, Suarez repoussa la balle des mains, l’empêchant ainsi d’aller dans les filets. Pour cette faute délibérée de main, Suarez écopera d’un carton rouge et l’arbitre siffle le penalty pour le Ghana. La lourde responsabilité de transformer le penalty et d’envoyer le Ghana et l’Afrique à une demi-finale de coupe du monde est confiée à Asamoah Gyan. Celui-ci s’élance, mais sa frappe bien que lourde s’écrase sur la transversale, les Ghanéens sont amèrement désillusionnés et toute l’Afrique avec. Ils viennent de rater le coche de la toute première demi-finale en coupe du monde pour l’Afrique. Leur coach, le Serbe Milovan Rajevac, n’en revient toujours pas, « Croyez-moi cette fin de match et cette élimination, je n’arrive pas à me les sortir de la tête. Ce sont des matchs comme on n’en voit que très peu, ceux qui vous font entrer dans l’histoire. Qui sait, peut-être que si on avait transformé ce penalty, on serait peut-être allé au bout. Je suis sûr que je n’oublierai jamais ce moment-là », avait-il confié. Pourquoi les équipes africaines calent-elles toujours en quarts? Il appartient aux techniciens et aux psychologues du football de trouver la réponse. Les quarts seront-ils franchis en 2022 au Qatar? Wait and see.

Barthélemy KABORE

Laisser un commentaire