27e super coupe AJSB : Rahimo FC inscrit son nom au palmarès

0
238

Rahimo football club a remporté la 27e super coupe de l’Association des journalistes sportifs du Burkina (AJSB), le dimanche 23 août 2020 à Pô en battant Salitas FC par le score de 3 buts à 2.

Rahimo FC tient sa première super coupe AJSB. Après avoir échoué l’année dernière en finale face à l’AS SONABEL, les Académiciens de Bama se sont adjugé le 27e trophée de la compétition, le dimanche 23 août 2020. Au stade municipal de Pô, les Bobolais sont venus à bout de leurs adversaires de Salitas FC par 3 buts à 2. Après seulement une minute de jeu, son attaquant Aboubacar Guira profite d’une balle perdue au milieu par Salitas, réussit à se déjouer de la défense adverse avant de loger la balle dans le petit filet gauche du portier. Après cette ouverture du score, la partie s’équilibre. Malgré le travail remarquable de ses milieux de terrain, Salitas qui a à cœur de refaire son retard n’arrive pas à trouver dans de bonnes conditions ses attaquants Omar Kaboré et Olivier Boissy. Rahimo tient le bon bout et conserve son avance jusqu’à la pause. A la reprise, les hommes de Ladji Coulibaly mettent plus d’intensité dans le jeu. Mais comme en première partie, Youssouf Barro et ses camarades buttent sur un Soumaila Bicaba des grands jours qui veille sur sa cage. Pire, les colombes de Ouaga 2000 se font surprendre à la 58e minute par la nouvelle recrue de Rahimo, Pape Sibo Waré. Servi dans l’axe du but entre les centraux Nartey Polo et Hermann Nikiéma, l’attaquant maîtrise et place la balle hors de portée de Ousmane Sanon pour le 2-0.

Salitas redouble d’ardeur dans la récupération et multiplie les attaques. Une insistance qui finit par payer à la 72e minute. Sur un centre dans la surface, le défenseur central Daouda Bamba se loupe. Le cuir mal renvoyé est contré par le dos de Pierre Landry Kaboré et trompe le gardien pour la réduction du score. Rahimo réagit. Hamed Belem sur le côté gauche après une série de dribbles s’infiltre dans la surface de vérité en direction du but. Il est fauché par Hermann Nikiéma. L’arbitre n’hésite pas à désigner le point de pénalty. Nous sommes à la 80e minute et la sentence est exécutée par Pape Sibo Waré qui prend à contre-pied son vis-à-vis pour son doublé de l’après-midi portant le score à 3 à 1 pour Rahimo FC. Mais la réponse des « Orange et vert » est quasi instantanée. Une minute après la remise en jeu du ballon, Omar Kaboré inscrit le second but des Salitasiens. A 3-2 les protégés de Djefar Lengane résistent pour le reste du temps et remportent le gain de la partie inscrivant ainsi leur nom au palmarès de cette coupe. Pour le coach de Salitas, il n’y a pas lieu d’être déçu.

Un défi relevé

« La précipitation des joueurs pour égaliser après le but matinal ne nous a pas servi. Nous avons recadré à la pause en leur disant de poser, de jouer notre football et que les buts viendraient. C’est ce qui s’est passé en seconde période mais malheureusement certains en voulaient tellement qu’ils ont un peu failli. Ce sont des choses que nous allons corriger avant le championnat et surtout la campagne africaine car c’est ce qui est le plus important », a confié Ladji Coulibaly.

Djefar Lengane le chef de l’encadrement technique du club de Rahim Ouédraogo espère que cette victoire augure une bonne saison. « Nous avons fait seulement une semaine de travail tactique en prélude au début du championnat avant de venir jouer cette rencontre que nous prenons comme un match amical et heureusement le succès est là ». Pour le ministre en charge des sports qui a assisté à la rencontre en compagnie de sa collègue de la santé, Claudine Lougué, la 27e super coupe AJSB a tenu ses promesses. « Il y a longtemps que nous n’avions pas eu un beau match mais ce soir nous avons été bien servis avec beaucoup de talent et à la clé cinq buts. Je rassure le public qu’il peut croire en ces deux équipes qui doivent représenter le Burkina Faso en campagne africaine », a affirmé Daouda Azoupiou. Le président de l’AJSB, Jérôme Tiendrébéogo, lui, s’est réjoui du fait que l’association a pu relever le défi d’organiser cette compétition en dépit des difficultés liées à la crise sanitaire. Selon lui, tout a été mis en œuvre pour offrir le plus grand événement sportif après la suspension et le pari a été gagné.

Voro KORAHIRE

 

Laisser un commentaire