4e journée du Faso foot: la « Vieille dame » arrache un nul in extremis

0
415

L’ASFA-Yennenga a privé, le samedi 10 octobre 2020 au stade du 4-Août de Ouagadougou, l’AS SONABEL d’une victoire, en égalisant in extremis à 2 buts partout, pendant que les Electriciens s’apprêtaient à savourer un 4e succès d’affilée.

Les choses sont allées vite lors de cette rencontre. A la pointe de l’attaque de chaque équipe, deux hommes rivalisent d’adresse devant le but. Saidou Sawadogo chez les Guerriers de Zempasgo (fief de l’ASFA-Y) et l’actuel meilleur buteur Mohamed Lamine Ouattara chez les Electriciens avec déjà 4 buts en 3 journées au compteur. C’est le premier cité qui rate l’occasion de rattraper son concurrent en nombre de buts, lorsqu’il manque le cadre, après la sortie manquée du dernier rempart de l’AS SONABEL, Ben Idriss Traoré (10e). Mohamed Ouattara, lui, ne ratera pas sa première occasion. Il profite également d’une mauvaise sortie du gardien de l’ASFA-Yennenga (Dieudonné Sa Traoré) pour ouvrir le score (17e), son 5e but déjà de la saison en 4 matchs. Mais la réplique asfasienne ne va pas tarder puisque son goléador, Saidou Sawadogo, a hérité d’un centre millimétré de la nouvelle recrue, Newton Adébayo, pour rétablir la parité au score (22e). Les deux équipes se sont ainsi dominées tour à tour jusqu’à la pause. Du retour des vestiaires, le latéral droit de l’ASFA-Y, Moustapha Ouédraogo, aurait pu donner l’avantage aux siens. Il a hérité d’un bon centre qu’il exploite mal, seul dans le dos de la défense de l’AS SONABEL (59e). La Nationale d’électricité va réagir avec le duo Bandé-Tayé. Le premier a centré pour le second qui double la mise (60e). C’est dans les ultimes secondes des arrêts de jeu que la « Vieille dame » recollera au score grâce à la tête prolongée de Rodrigue Dondassé (90+4). Cyrille N’Guessan qui n’a pas été titularisé à ce match est entré en seconde période et a marqué un but jugé hors-jeu. L’entraîneur de l’ASFA-Y, Moussa Sanogo alias Falcao, analyse que son équipe « a beaucoup douté ». « On s’est créé nous-mêmes des frayeurs, mais heureusement pour nous qu’on a pu avoir le point du match nul. C’est pas mal par rapport à notre prestation », a-t-il précisé. Il dit avoir de l’espoir pour la suite car son équipe a beaucoup progressé par rapport à ses deux premiers matchs. « Les garçons sont conscients de la tâche et vont continuer à travailler pour garder le rythme », a-t-il souligné. Pendant ce temps, le coach de l’AS SONABEL, Mahamadi Bagué, regrette l’évolution du score en fin de rencontre. « Les trois points étaient presque dans la poche. Malheureusement, le sort en a décidé autrement », a-t-il regretté. Il reconnaît que son équipe a mal négocié les derniers instants de la rencontre. « On ne pensait qu’à conserver le score en jouant les longs ballons. Or la meilleure façon de garder le score, c’est de garder le ballon dans la largeur », a-t-il indiqué, précisant que l’équipe va se remobiliser pour la suite du championnat.

Adama SALAMBERE

 

Laisser un commentaire